+33 (0)6 67 03 05 87

Comment minimiser les impôts lors de la gestion de patrimoine

La gestion de patrimoine ne consiste pas seulement à maximiser les rendements de vos investissements. Il est également important de minimiser les impôts sur vos revenus, vos gains en capital et vos successions. Cependant, cela peut être un défi complexe qui nécessite une planification fiscale proactive.

Dans cet article, nous allons examiner les différentes stratégies de planification fiscale qui peuvent aider à minimiser les impôts lors de la gestion de patrimoine.

  1. Utilisez les régimes fiscaux avantageux

Le gouvernement offre divers régimes fiscaux pour aider les contribuables à économiser de l'impôt. Les régimes fiscaux les plus courants sont les REER, les CELI et les REEE. En contribuant à ces régimes, vous pouvez réduire votre revenu imposable et retarder l'impôt sur vos investissements jusqu'à leur retrait. De plus, les investissements dans ces régimes croissent à l'abri de l'impôt.

  1. Gérez les gains en capital

Les gains en capital sont imposés à un taux préférentiel par rapport aux autres types de revenus. Cela signifie que si vous vendez des actifs qui ont pris de la valeur depuis que vous les avez achetés, vous ne paierez pas d'impôt sur la totalité du montant de la vente, mais seulement sur la moitié du gain en capital. Pour maximiser ces avantages, vous pouvez reporter la vente de vos actifs jusqu'à une année où votre revenu est plus faible.

  1. Faites des dons de bienfaisance

Faire un don de bienfaisance est une façon fiscalement avantageuse de minimiser les impôts sur vos successions. Les dons de bienfaisance peuvent être déduits de vos impôts et vous pouvez réduire ainsi le montant des impôts à payer sur votre succession. De plus, les dons de bienfaisance peuvent être effectués de votre vivant, ce qui vous permet de voir les avantages fiscaux de votre don de votre vivant.

  1. Utilisez des comptes non enregistrés

Les comptes non enregistrés sont des comptes d'investissement qui ne bénéficient pas d'avantages fiscaux spécifiques tels que les REER ou les CELI. Cependant, les comptes non enregistrés peuvent être utilisés de manière stratégique pour minimiser les impôts. Par exemple, vous pouvez placer des investissements générant des gains en capital dans un compte non enregistré, plutôt que dans un compte enregistré, afin de minimiser l'impôt sur les gains en capital à la vente.

  1. Planifiez la succession

La planification successorale est un aspect important de la gestion de patrimoine. En planifiant votre succession de manière stratégique, vous pouvez minimiser les impôts à payer sur votre succession. Par exemple, vous pouvez utiliser des stratégies de fractionnement du revenu pour réduire le taux d'imposition de votre conjoint. Vous pouvez également utiliser des fiducies pour transférer vos actifs à vos héritiers de manière fiscalement avantageuse.